Composé dans le cadre du Comité de Soutien pour la libération de Florence Aubenas et Hussein Hassoun, retenus en otages en Irak de novembre 2004 à avril 2005, pendant 157 jours.

Florence Aubenas loin de nous enfermez

Hussein Hanoun dont nulz ne sçait destin

Ceste ballade est a vous destinée

Vous deulx tenuz en pays irakien

Si vieulx françois nous composons icy

Ce n'est point là estrange idée venue

Plus qu'ironie voyez là courtoisie

Car barbarie se doict d'estre vaincue

Florence Aubenas si tant emprisonnez

Hussein Hanoun dont rien ne nous est dict

Combat se mesne a fin que reveniez

Tentez dormir lors tombe enfin la nuict

Mais quand jour vient, conservez certitude

Que vos amys sont mille et cent et plus.

Gardez cueurs haults malgrez la solitude

Car barbarie se doict d'estre vaincue

Florence Aubenas de drapouille vestue

Sans regard et tant lasse on vous a vue

Presnez courage et supportez le sort

Que font durer paillaciers et serrors

N'estant de crime aulcun donnée complice

Toujours ayant dict la veritez nue

Vous estes là par bien grande injustice

Et barbarie se doict d'estre vaincue

Prince ou quesmand, chascun ici vous ayme

Hussein Hassoun et Florence Aubenas

Un poesme est – dict Queneau – chose extresme

Car barbarie se doict d'estre vaincue

Image1