Ça pourrait commencer par le mot mémoire
la machinerie mentale de la marche
(avec pour seul carburant, une Root-beer
locale, essence très neuve du trobar           
clus, gelée d’azeroles from Carcassonne)
combinant dans le temps quelque chose au cube
 
Où dire que l’homme [appartient à]  :
laissant grand ouverts le champ de la mémoire
et toutes les portes de Charing Cross (Londres)
*
En vers et en mots-rimes, un entrebescar
doux amer gazeux comme le Chinotto
 
laiteux comme la Horchata de Chufa
sirotée à jeun par un Churchill sauvage
*
géographie privée sur carte-mémoire
*
Comptant ses pas le long du Mississipi
 
se voir Mr Goodman – d’Edinburgh, Scotland –
rêvant sud-sud-est un Diabolo-Anis
*
*
se projeter vers l’avant de la mémoire
*
 
*
lire le Man’yōshū dans un japon- 
ais du VIIIe siècle acquis de mémoire
*
*
*
 
*
*
*
*
*
et projeter vers l’avant de la mémoire
 
Ça pourrait s’achever sur ce mot, mémoire
mais non, il y a dans un sac Big Shopper
*
*
*
*
 
*
double de place pour la forme-mémoire
*
joséphine – qui fut pensée sous casquette
comme une espèce nouvelle de canso
*
 
*
Chaque jour a son Graal infra-ordinaire
ce peut être concevoir avec mezura
pourquoi pas, certain poème de mémoire
en comptant ses pas, pieds faits de pataugas
*
 
*
qui peuvent mener loin  : boire du Solo
en Norvège (mais reposer son genou
de temps à autre), boucler la boucle inverse –
maintenant ascendante – de la mémoire
et faire de tout acte de fin amor
 
Pardonnez ces rimes presque pas estramp
pas même composées gare Saint-Lazare
à peine entrées jà sorties de ma mémoire
fades comme un verre de Calpis-Water
peut-être, face à l’Éros catégorique
prenant de ce pas son 29, autobus
 
FF

  

Pièces jointes: