Boum

Boum
Boum boum
Ta ta ta
Ratatata

Pouuuu poum pa pa paaaaa
Rapatatitatannnnnnnnnn […]
Pouuuu poum pa pa pa papannn
Rapatatitata boum boum

Ratatata (applaudissements)
Discours : du Maire, du Préfet : discours
"… qualité de l’air mes chers concitoyens…"
Sous les gradins un commando de garnements
Pose de fausses bombes, tire jupe(s) en passant
Le soleil déclinant, un rang de notables s’endort

 

 

 

 

 

14 de juillet, jour de fête républicaine

14 de juillet, jour de fête républicaine
Bleu
Blanc rouge trinitaire ne flotte pas : absence
De vent
Défilé militaire réduit aux anciens
Combattants
Place de la Mairie un silence et puis
La Marseillaise
Allons enfants de la Patri-i-e
Pêche à la ligne et
Arrivée de la course cycliste
Pan ! pan ! sous tous les pas
(Les pétards sont autorisés)
Ce soir ce sera lampions

 

 

 

 

 

Arrivée ou départ d’un

Arrivée ou départ d’un
Personnage d’importance. Le prince X passa
Longs mois en ses propriétés…
Bras
Agités au-dessus
De toutes têtes entassées sur le quai de la
(L’harmonie joue un air triste ou gai
Selon
Son inclinaison)
Gare. Personne ne respecte plus la ligne
Jaune       celle qui éloigne du bord
Un désordre
Qui met en rogne
Le con le scien le consciencieux chef de gare

 

 

 

 

 

Quand est-ce que moins de vent sera sous le kiosque ?

Quand est-ce que moins de vent sera sous le kiosque ?
Rien ne tient plus en sa place
Les pince(s)-à-linge
Saisir l’objet entre pouce et index ; pincer ; fixer
Alourdissent
Les poches des instrumentistes
Malgré tout quelquefois un air s’échappe
Las !
Le public ne vient pas on s’en serait douté
Apprécier la débauche
D’énergie lâchée
Contre le violent déplacement de pur mélange
Gazeux :
Oxygène - Azote - Argon (et autres)

 

 

 

 

 

Numéro atomique 29

Numéro atomique 29
Protégé d’un chiffon dans son étui noir
Repose
Éviter les variations
De température ; feu ; humidité stagnante
À force oublie
Ce qu’est la musique
(Synonymes : clique, fanfare, nouba, orphéon)
Pâlit et s’évanouit
Périclite
Quelques années plus tard […] on trouva une boîte
Mais au reverdir le saisissent
Mains
Inexpérimentées     aventureuses

 

 

 

 

 

C’est aujourd’hui qu’on coupe le ruban

C’est aujourd’hui qu’on coupe le ruban
Larges ciseaux tranchants pour juste un
Ffffft
(De l’Observatoire) au fond du jardin au
Détour de l’allée Copernic
La sphère
À moitié enterrée du Planétari-um
Tu étais énigmatique
Au plafond
Nulle araignée mais la pénombre s’épaississant
Le bonhomme découvre
Maintes étoiles :
Quelle mumu quelle musi quelle musique alors
Entendre (ici bas) ?

 

 

 

 

 

Bon gars l’actuaire

Bon gars l’actuaire
(x en abscisse y en ordonnée)
Aligne empile accumule ses pronostications
Mais faut dir' qu’i pensait à aut’chose
De temps en temps
Boum
Léger tape du pied
Droit bat la mesure    alternativement
Pointe talon pointe talon pointe talon point.
Se rend compte qu’il voudrait bien
Être ailleurs
Frappant
Peau de gross' caisse au milieu
Des collègues soufflant (ici peindre un décor)

 

 

 

 

 

Les objets personnels (l’endroit où on les range

Les objets personnels (l’endroit où on les range
S’appelle un vestiaire)
Ne peuvent aller plus loin
Chemises, pantalons soigneusement
Pliés
Placés où il convient ; à cet effet : une étagère.
Les casquettes
Harmo. Muni. retrouvent les têtes
Les corps les uniformes (bleu
Aviateur) mais
Me direz-vous « où sont-ils les zin les instruments ?"
Soit   :
Il advint en ce jour (lundi 6 décembre)
Un terrible larcin

 

 

 

 

 

La neige assourdit tout

La neige assourdit tout
ProcÉdÉ : rendre les choses plus silencieuses
On cause on cause c’est tout ce qu’on sait faire
 »      jour ma       co            lez-vous ?"
Seul
Un pianississimo
Sourd de temps en temps : poignée de notes mais pas plus
Un matin le facteur fut en retard
Le plus souvent
Personne
Ne vient écouter (quand il neige
Ou bien qu’il a neigé) les séances tôt matinales
Mille fois entendues Aujourd’hui :
Sambre et Meuse

 

 

 

 

 

Nuit tombée

 

Nuit tombée
Rassemblement autour
De divers liquides […] inflammables
Entreposés pour la plupart en des cylindres :
Absinthe, aquavit, arak, armagnac, brandy, cognac,
Fine, genièvre, gin, kirsch, ouzo, raki,
Rhum, saké, schnaps, tafia, tequi-

La, vodka, whisky.
Plus tard,
X
Grimpe sur table
Et incidemment propose
À l’assistance le spectacle heureux
De son corps nu et grassouillet jouant du trombone

 

 

 

 

 

Chef d’harmonie en son bureau municipal plonge

Chef d’harmonie en son bureau municipal plonge
Sobre plume
Dans l’encrier et commence à copier
Proprement s. v. p.
Do ré mi fa sol la si
En des ordres divers (et variés)
De temps en temps
S’arrête et puis observe, a même léger doute :
Qui
Jamais entendra ces quelques pièces faciles pour
H. M.?
Mais dans le fond y a pas à tortiller : sans
Discontinuer
Il faut que la page s’emplisse

 

 

 

 

 

Vu du plus bas qu’on peut ce sont

 

Vu du plus bas qu’on peut ce sont
Chaussures impeccablement cirées avec juste
Un peu de poussière
Recouvrant
Superposition de diverses métriques
Pieds de chacun imperceptiblement
S’agitent
Décomptent des mesures
La concentration sera toujours approximative (
Mais tendre toujours vers le
Un)
Marginal vu du plus haut qu’on peut
Ce sont ronds de casquette et visières lustrées :
Quatorze pions

 

 

 

 

 

Adolphe Sax

Adolphe Sax
Est l’inventeur du saxophone
(Ne pas confondre avec Heinrich Band, l’inventeur
Du bandonéon). Dans l’harmonie il y en a quatre
Des saxophones mais quelquefois
Il en manque un ou
Deux.
Pas facile
Alors dans ces conditions
De se faire entendre quand on est saxo
Phoniste ; conseil : faire semblant de souffler ou bien
Jouer mais pas fort (ne pas s’épuiser)
Il faut faire acte de
Présence

 

 

 

 

 

Di    stance

Di    stance
Ce qu’on entend
Quand le vent souffle du
Bon côté : le crash des cymbales
Le train des accords défilant le sourd
Cognement de peau le ratata de la claire
Son d’une flûte mais y a-t-il seulement une flûte ?
(Ponctuation de quelques mains qui claquent) on n’entend
Pas les mouvements de baguette mais presque
Pas les fausses notes pas les couacs
Mais presque, oui presque presque
Puis le temps passant
On n’entend
Plus

 

 

 

***

Extrait de Discographie, Éditions de l’Attente, 2002

 

 

 

 

Contraintes suivies: 

A l’origine, la sextine inventée au XIII e siècle par le troubadour Arnaut Daniel. Adoptée par Dante et Pétrarque, elle a été employée, jusqu’à nos jours par de nombreux poètes. On choisit d’abord…