(deux beaux présents) Olivier Salon & Michèle Audin

Turandot

(deux beaux présents)

par OS et MA

15 décembre 2011

Le 10 novembre, j’[MA] ai lu un beau présent. Vous savez tous ce qu’est un beau présent  : on choisit un groupe de mots, et on écrit un texte avec les seules lettres de ce groupe de mots. J’avais choisi « Boris Vian », ce qui fait assez peu de lettres, mais permettait le beau démarreur « Va savoir si Boris ». Bien sûr, on peut faire un beau présent avec n’importe quoi, « truc » est un beau présent de « truc » (de turc aussi, d’ailleurs). Mais quand même, je me suis demandé si on pouvait obtenir deux textes très différents, à partir de si peu de lettres. Une question de mathématicien(ne)  : y a-t-il unicité de la solution  ? J’ai donc proposé à Olivier Salon, qui est aussi mathématicien (oui, il est pianiste, comédien, écrivain, alpiniste, tout ça, et encore, je ne sais pas tout, mais il est aussi mathématicien) de vérifier cette question d’unicité de la façon suivante  : tu choisis, lui dis-je (ou plutôt lui écrivis-je) un titre d’opéra (nous préparions, comme ça se trouve, une lecture sur l’opéra) et nous écrivons chacun un beau présent, voyons si nous écrivons la même chose. Alors Olivier me proposa « Madame Butterfly » ou « Turandot », prétendant n’aimer que Puccini. Parce que « Turandot » est un de mes opéras préférés, et parce que je pensais que moins nous aurions de lettres et plus ce serait probant, j’ai choisi « Turandot ». Vous connaissez l’histoire, une princesse pose des énigmes à ses prétendants, s’ils ne trouvent pas, ils sont tués. Arrive un gars qui trouve et fait en sorte qu’elle tombe amoureuse de lui. Bon, Olivier vous racontera ça mieux. Donc, nous avons deux beaux présents de Turandot. À vous de décider s’ils sont identiques ou pas.

À ton tour

Turandot ou Toto

Turandot trônant. Nana outrant dur.

Toto, un anar. Un routard. Un ado attardant.

Turandot trôna.

Turandot ordonna : au tarot.

Atout dur à Toto : Toto a tort.

Or, tort tu.

Turandot ordonna  : nu  !

Toto dodu. Toto tout nu.

Toto douta.

Turandot annota.

Au tournant, Turandot ordonna  : à dada  !

Rut à dada.

Toto à dada.

Tour à tour, Turandot tonna, Turandot ordonna  : au trot  !

Tout à tour, Toto randonna, trotta, tourna.

Toto tourna, tourna, tourna.

Turandot ordonna  : rando  ! rando tut tut  !

Toto randonna autour du trou.

Autour du trou du rut.

Turandot ordonna  : donnant-donnant.

Dur, dur  ! Round au dard dur.

Toto tarauda Turandot.

Turandot nota Toto.

Toto adora.

Turandot ordonna  : Tornado  ! Tôt ou tard, Tornado  !

Toto tâta.

Turandot, tâtant au dard, adora tout autant.

Turandot adora.

Trônant, Turandot ordonna  : tondu.

Toto ânonna  : non, non  !

On tondra Toto tantôt.

Turandot ordonna  : taratata  ! Toto a tort. Toto tondu.

Turandot torturant Toto.

On tond Toto.

Turandot ordonna  : aoud  ! un rondo  ! un rondo au ton d’aoud.

Turandot a doudou, Turandot a nounou, Turandot a roudoudou.

Turandot a dodo.

Do, do Turandot dort. Tout dort.

Tordant, non  ?

Olivier Salon

À ton tour

Turandot

Antan, Turandot, atour d’or, trônant, tour à tour tua  :

un tordu rotant du rata ou du touron, out

un routard tâtant du tarot, atout, ratatout, out

un orant tondu, trottant à dada, out

un daron du Douro, adorant ta dot, out

un ado au rut dur, un doudou au dodo, out

Or, durant tout un an, d’août à août, Anton, randonnant au trot d’un ânon rouan, ratant un raton, tâtant un tatou, rôdant autour, adora Turandot.

Un autan du nord tu, Râ ardant, dorant douar ou toundra, d’un oud, à Turandot, Anton donna, ut, do, un tarantatara.

À ton tour, tonna Turandot  ! D’un ton dur, à Anton, Turandot outrant, radotant, narra. Taraudant Anton. Ardu. Anton tâtonna, tara, douta, ratura, tourna autour, auna, annota. Tordant, nota Anton  : Turandot a tort.

Donnant donnant ânonna  Anton. Or, à ton tour. Anton tutora Turandot. Tôt ou tard, Anton t’aura, Turandot  !

Tard. Autour du douar où Turandot trôna, tout dort. Tout dort  ? Non. Turandot ordonna. D’un art tordu, tantôt on tortura, tantôt on roua, tantôt on troua. D’Anton, à tort on tua tonton, tata, nana…

Or, Turandot adora Anton. Out, Turandot  ? Non  !

Anton noua, natta Turandot. Ton aura, Anton. Turandot, Anton t’ôta ton tutu. Anton nu tâtonnant un trou rond, Turandot tâtant un dard dru, Anton tournant autour du trou odorant. Anton, un duo, Turandot…

Michèle Audin