Tare ou folie ?
Fête ou réalité ?
Fleur futile ou fatuité fatale ?
 
Il fallait être fou, fou à lier :
tout attitré et outillé,
le ferrailleur fertile et farfelu la fit,
fruit air et fer,
fille toute à lui.
 
Filet troué,
tôle filetée,
elle fuit, effilée,
frêle et forte
altière et fière.
Toute affrétée,
rituelle,
elle attire la foule ;
et au faîte, alerte ! foutue trouille !
 
Elle flétrit ?
Tire-lui l’oreille ou effleure-lui l’orteil
et elle aura le fou rire.
 
Elle a l’air falote ?
Frôle-la, farfouille-la et elle râlera,
elle furètera, et elle frétillera :
l’œil froufroute et l’aile folâtre.
 
Elle rouille ?
Frotte-la, il faut la faire reluire  :
elle rutilera,
et au litre, oui, oui, au litre la filoute,
elle foutra le fiel
où l’alouette tire-lire
et où file la tourterelle.
 

Contraintes suivies: 

Un Beau présent est un poème composé en l’honneur d’une personne…