Un Beau présent (resp. Belle présente) est un poème (resp. une poésie) composé (resp. composée) en l’honneur d’une personne d’un sexe ou un autre, chérie ou détestée. Chaque vers est écrit en n’utilisant que les lettres du nom du (resp. de la) destinataire.

Les beaux présents et belles présentes sont recommandés pour les anniversaires, les remises de décorations, les lettres d’insultes et autres occasions festives.

Cas particulier  :

L’Epithalame oulipien texte de circonstance composé à l’occasion d’un mariage , offert en présent aux mariés est construit à partir des seules lettres de leurs noms réunis.

Par extension et abus de langage, l’épithalame oulipien peut être utilisé en cas de fiançailles ou de pacs.

  • Variante 1 :

La contrainte “ littérale ” prend en charge la contrainte “ sémantique ” de l’épithalame  : comme dans le mariage qui est fusion et échange, les “ lettres ” des époux vont se fondre et s’échanger. Une à une, le marié et la mariée vont se donner leurs lettres non communes, jusqu’à n’être plus qu’une langue, et qu’un corps.

  • Variante 2  :

Dans cette variante, le poème est composé de trois strophes  : dans la première, seules les lettres d’un des deux noms sont utilisées  ; dans la deuxième, celles du deuxième nom. Les lettres des deux mariés sont alors unies pour une troisième strophe.

Références: 

Textes

Pages