La redonde est un poème à forme fixe, qui répète en les permutant les mots terminaux de vers. Elle est composée de trois strophes de cinq vers sur trois mots-clefs disposés ainsi :

12321
23132
31213
Ou encore
12321
31213
 23132.

 

Le bel âge

1

On ne sait son commencement
que déjà passé le milieu,
qu’on voit se profiler la fin
beaucoup plus proche du milieu
qu’elle n’est du commencement.

Bien plus encore, le milieu
paraît plus proche de la fin
même que du commencement.
C’est là la ruse de la fin,
son élégance à mille lieues

d’une trop détestable fin,
pleurant sur son commencement
ou gémissant sur son milieu.
S’il est un bon commencement,
non moins bonne sera la fin.

Jacques Jouet, La redonde, Bibliothèque Oulipienne, n°107