Un prisonnier veut envoyer un message mais ne dispose que d’un papier minuscule. Pour gagner de la place, il formule son message en évitant toutes les lettres à jambages.

Ne restent que  a, c, e, m, n, o, r, s, u, v, w, x, z.

Si le prisonnier dispose d’un peu plus de papier, il pourra se permettre d’utiliser le i.

Ex  : un incarcéré économe  : nous, communs amis, écrivons sans ennui une missive

- le prisonnier libéré se sert des voyelles, du y et des seules consonnes qui lui étaient précédemment interdites.

b, d, f, g, h, j, k, l, p, q, t,

(cf. lipogramme).