Albert-Marie Schmidt

Albert-Marie Schmidt, membre fondateur de l’Ouvroir, est à l’origine de l’acronyme Olipo, en proposant de renommer ainsi le Sélitex (Séminaire de littérature expérimentale). Longtemps professeur aux universités de Caen et de Lille, il fut l’un des meilleurs spécialistes du XVIe siècle et de la Renaissance. Ses travaux sur les Grands Rhétoriqueurs font autorité. De foi protestante, il collabora longtemps au journal calviniste La Réforme.

Un très bel article, sur le blog de la biliothèque des sciences de l’Antiquité (Université Lille 3) en cliquant ici.

  

BO