Pierre Rosenstiehl

Mathématicien, spécialiste de théorie des graphes, des labyrinthes, directeur d’études à l’École des Hautes études en sciences sociales, Pierre Rosenstiehl est devenu membre de l’Oulipo en 1992. De manière précoce, il s’intéresse aux labyrinthes et collabore, dès 44, en Bourgogne, au jeu nocturne du «va-que-je-t’embrouille», ou, par rotation des panneaux de carrefour, il fit faire zigzaguer [1] les colonnes de la Wehrmacht en repli vers l’Est. Peu présent aux réunions, il a notamment contribué (voir BO No97) aux Frises du métro parisien, avec Jacques Jouet à qui il a fourni le graphe d’un circuit optimisé du réseau du métro parisien.

BO

Jacques Jouet & Pierre Rosenstiehl, Frise du métro parisien, La Bibliothèque Oulipienne (97), 1998.