Clémentine Mélois

Clémentine Mélois est née le 15 juin 1980, elle a grandi à La Ferté-Milon. À l’âge de neuf ans, elle gagne le premier prix d’un concours d’écriture organisé par les éditions Gallimard, et reçoit en cadeau 365 livres, ce qui marque le début de sa vocation de bibliomane. Elle étudie à l’ École des beaux-arts de Paris, dans les ateliers de Michel Salsmann et Christian Boltanski. Elle présente son diplôme de fin d’étude dans une boîte de bouquinistes sur les quais de Seine.

Elle se spécialise dans le document imprimé, en particulier le livre d’artiste. Son travail mêle culture pop et culture classique, culture web et histoire de l’art, dans un jeu sur les codes de la photographie et de l’édition.

Depuis 2008, elle enseigne l’édition à l’École supérieure des beaux-arts de Nîmes.

Elle fait partie depuis 2015 de l’équipe de l’émission Des Papous dans la tête, sur France Culture.

Elle contribue aux revues Le Tigre, Fluide Glacial, Le Courage, Mon Lapin Quotidien et à la revue en ligne Vents contraires.

Carrière artistique

En octobre 2011, elle dirige les actes du colloque Publier/Exposer qui se tient au Carré d’Art à Nîmes sur la question du livre d’artiste5.

En 2014, elle publie aux Éditions Grasset Cent Titres, préfacé par Jacques Roubaud, un recueil de cent couvertures de livres pastichées par l’image, jouant sur les codes éditoriaux traditionnels. Moby Dick devient Maudit Bic. Iphigénie devient Wiki-Génie. Du côté de chez Swann devient Du côté de Sichuan. L’écume des jours de Boris Vian devient Légume des jours.

Elle crée en 2014 une conférence-performance pour la Maison de la Poésie de Paris, qu’elle présente également au théâtre du Rond-Point en 2015 et à Nantes en 201613.

En 2015 paraît Jean-Loup fait des trucs, petit précis de nihilisme à l’égard de la jeunesse, aux éditions Les fourmis rouges, où elle signe le texte et les dessins.

Elle est l’invitée d’honneur de l’Oulipo en 2016. Elle y est cooptée en juin 2017.

Elle expose au Monte-en-l’air, à la Maison de la Poésie, à la librairie du théâtre du Rond-Point, et en 2014, au 6B à Saint-Denis dans le cadre du mois de la photo off sur une invitation de Roberto Martinez.
Elle publie en 2017 chez Grasset Sinon j’oublie.

BO