Michèle Métail

Créateur de « poèmes sonores », Michèle Métail diffuse, depuis 1973, ses textes au cours de « publications orales ». Diapositives et bande-son accompagnent parfois ses lectures, où elle travaille l’allitération et l’assonance comme un parasitage, un brouillage du sens. Elle entre à l’Oulipo en 1975, introduite par François Le Lionnais. Après des études d’allemand, elle passe un doctorat de chinois portant sur la poésie chinoise ancienne. Boursière du DAAD en résidence à Berlin, elle y a réalisé un travail photographique. Elle a pris ses distances vis-à-vis du groupe, et vit et travaille aujourd’hui en Berry.

BO

Michèle Métail, Cinquante poèmes oligogrammes, La Bibliothèque Oulipienne (50), 1990.
Michèle Métail, Cinquante poèmes corpusculaires, La Bibliothèque Oulipienne (33), 1986.
Michèle Métail, Cinquante poèmes oscillatoires, La Bibliothèque Oulipienne (35), 1986.
Michèle Métail, Filigranes, La Bibliothèque Oulipienne (34), 1986.
Michèle Métail, Portraits-Robots, La Bibliothèque Oulipienne (21), 1982.