Claude Berge

Claude Berge, ancien directeur du Centre International de Calcul et directeur de recherche émérite du CNRS, est l’un des plus importants mathématiciens du groupe. Raymond Queneau suivait activement les conférences de ce théoricien des graphes à l’Institut Poincaré vers 1958. Il a participé à la première séance du 24 novembre 1960 de l’Oulipo, et en est, de fait, membre fondateur. Son intérêt le pousse vers l’alliance de la littérature et de la mathématique : Qui a tué le duc de Densmore ? (BO No 67) est ainsi un roman policier dont tous les éléments sont motivés par le fait que le coupable peut être déterminé d’une façon unique par un théorème algébrique du mathématicien hongrois Elias M. Hagos. Claude Berge a collaboré avec Georges Perec à qui il a proposé l’usage du bicarré latin d’ordre 10 pour répartir les attributs dans les différentes pièces de l’immeuble décrit dans La Vie mode d’emploi.

BO

Claude Berge, Raymond Queneau et la combinatoire, La Bibliothèque Oulipienne (89), 1997.
Claude Berge, Qui a tué le duc de Densmore ?, La Bibliothèque Oulipienne (67), 1994.