Michèle Audin

La présence jusque là fort discrète de Sterne dans ce texte (Sterne et l’enfer) est le signe de l’importance donnée aux opinions par les protagonistes de ce roman. Aux opinions de ces protagonistes, et à celles de son auteur. Que les naïfs qui croient qu’un atlas ne doit pas contenir d’opinions nous écrivent. Chaque page d’un atlas est la concrétisation d’une longue série d’opinions sur le monde et sa représentation. Mettre le nord en haut sur une carte est déjà l’expression d’une opinion. Le choix des choses représentées est l’expression d’une opinion, les projections choisies, même les couleurs, sont les expressions d’opinions.
 
14 décembre 2014
(à suivre)

$ \Rightarrow $  enfer
 

PS. Il y a une légende de l’illustration dans le post-scriptum de la page images.