Michèle Audin

Le plan de Rabat est un (petit) dépliant contenu dans un (petit) magazine Clips mag Rabat Gratuit comme on en trouve dans les chambres des hôtels (c’est le numéro 9, de juin-juillet-août 2012). C’est un plan assez grossier qui donne une bizarre impression de perspective, due à la façon penchée dont les noms des rues sont typographiés. Une ligne bleue épaissie représente l’Océan Atlantique, une autre l’oued Bou Regreg, quelques emplacements verdâtres sont des espaces verts, quelques monuments sont dessinés en marron, les portes, la nécropole de Chellah, le mausolée Mohamed V, la tour Hassan, les Oudayas. Des pictogrammes peu clairs signalent des gares, un pointillé entoure le palais royal. Une rose des sables annonce que le nord est en haut mais il n’y a pas plus d’indication.

Sous la casbah des Oudayas, il y a un cimetière et une plage se souvient Fiordiligi, mais ils ne sont pas représentés sur le plan, bizarrement coupé. Et sur le pont vers Salé circule un tram moderne, comme à Strasbourg ou à Grenoble.

Tiens, dis Guglielmo en rentrant, une lettre du Maroc.
Une coïncidence, sourit Fiordiligi, je regardais le plan de Rabat.
Elle vient de Casablanca.
De l’enveloppe, il sort une carte postale. Ce sont Dorabella et Ferrando.
Texte de la carte :

Oui. Et tu te souviens de la villa de la grand-mère ?

Ils se sourient, puis éclatent de rire.
Tu te souviens qu’on leur avait écrit pour leur demander s’ils se souvenaient de la casbah des Oudayas, demande Fiordiligi ?
Oui. Mais c’était il y a longtemps.
En mai, oui. Je ne savais pas qu’ils allaient au Maroc. Quelle coïncidence !
Si, si, j’ai vu que Ferrando faisait un cours à Marrakech. Ils ont dû atterrir à Casablanca et aller faire un tour en ville. Eh ! il y a aussi une lettre. Ah ! ça, c’est Dorabella !

 

Rabat Casablanca Grands camps

Astral camp d’Astrakan
Grabats à Rabat, campas dans la pampa
La Kaaba, la Casbah d’Akaba
Glaças à Lassa, l’Alaska sans fracas
Carnaval à Laval, avalas nasal Cantal

*

Franc catamaran sans safran

*

Tarzan, navrant manant marchant dans Carantan
Nadja sans Tzara, navaja, dansas sa java
Hagards à Balard, bâtards à Baltard

*

Dard d’amant, gland sans fard

*

Baccarat, Caracalla, la Smalah, la star calas
À la Scala lassas la Callas
À Casa Blanca casas
À Clara sans apparat parlas dans Marmara
Alcazar, grand bazar, par hasard, Balthazar


7 février 2015
(à suivre)

$ \Rightarrow $  Casablanca, casbah, Sterne, Rabat


PS. Il y a une légende de l’illustration dans le post-scriptum de la page images.

Contraintes suivies: 

Un monovocalisme est un lipogramme d’où sont bannies toutes les voyelles, sauf une. Ex : Smart à falzar d’alpaga nacarat, frac à rabats, brassard à la Franz Hals, chapka d’astrakhan à glands à…