Michèle Audin

Ce livre est écrit sur du papier. Même si le support des mots qui le composent n’est pas le papier. Mais c’est sur du papier qu’il est écrit. Et même, par ordre d’entrée en scène, sur des feuilles, le plus souvent à entête, décrites et identifiées dans encore une liste (les nombres finaux sont ceux des feuilles utilisées jusqu’ici):

- MAIF assureur militant (logo vert et rouge, papier recyclé), 10
- Manchester 1824 The University of Manchester Institute for Mathematical Science, un papier très blanc à l’entête d’un beau violet, 17 (ce qui rend incompréhensible le fait qu’il n’y a pas d’article sur Manchester dans ce livre)
- Istituto Superior Tecnico, quadrillé, sur un côté une mage verticale bleue, 3
papier format A4 standard, 3
- UFR de mathématique et informatique Université Louis Pasteur Strasbourg (comme la feuille sur laquelle ceci s’écrit), 17
- ULP, UFR de math et info, avec un logo carré violet et gris, 3
- quadrillé blanc issu d’un bloc, un peu moins que A4 donc, 6
- Société mathématique de France un carré bleu clair partagé en neuf cases portant à droite verticalement et en bas horizontalement les lettres s, m et f, dans des ronds, des carrés ou des hexagones, un m en haut à gauche, 6
- jaune rayé, format lettre américaine, 2
- Universität Bayreuth, logo noir et blanc, une sorte de v dans un carré, 3
- Universidade de Lisboa Centro de Álgebra un logo rond avec une caravelle, 9

24 décembre 2014
(à suivre)

$ \Rightarrow $  remords, stylo
 


PS. Il y a une légende de l’illustration dans le post-scriptum de la page images.