Michèle Audin

Parce qu’il y a des trésors cachés, en général dans des îles, en général dans des livres, et que ces trésors ont suscité la création de cartes ou de messages indiquant (ou masquant) les lieux où on les avait dissimulés (car les trésors sont toujours dissimulés). Mais voilà, tout ça nous l’avons déjà dit. Alors, cet article est dédié à l’improbable lecteur qui arriverait sur cette page et encore plus improbablement commencerait à lire cet atlas ici, sans avoir lu aucun des articles île, secret, que sais-je ? Car pour lui, ceci n’aurait pas encore été dit.

Et dans les arbres ? Gingko, quarante écus, un trésor.

18 avril 2015
(à suivre)

$ \Rightarrow $  île, secret
 

PS. Il y a une légende de l’illustration dans le post-scriptum de la page images.