Michèle Audin

Beaucoup des arpenteurs ont d’ailleurs été des militaires. On peut citer, au dix-neuvième siècle, le colonel (anglais) Everest et le général (russe) Schubert.

Beaucoup furent des astronomes, bien sûr. Certains arpenteurs ont été envoyés sur un méridien pour des raisons politiques (ou idéologiques), établir un système de mesures aussi universel et rationnel que la République qui lui donnait naissance, par exemple. La mesure de la Terre, l’évaluation de son aplatissement aux pôles, eurent aussi des motivations (purement ?) scientifiques.
13 avril 2014
(à suivre)

$ \Rightarrow $  ellipsoïde
 
Le colonel Everest,
héros de Aventures de trois Russes et de trois Anglais
dans l’Afrique australe
,
de Jules Verne

Le général Schubert, géodésiste,
grand-père de Sofia Kovalevskaya,
dans Souvenirs sur Sofia Kovalevskaya,
de MA
image : article de Karl Weierstrass