Michèle Audin

La longitude se mesure en degrés, comme les angles, tout simplement parce que c’est, en effet, c’est un angle. Vous prenez le méridien de Greenwich, vous prenez le méridien qui vous intéresse, les deux ensemble délimitent une sorte de quartier d’orange, vous extrayez (en pensée) ce quartier d’orange de votre sphère terrestre, vous mesurez son épaisseur, l’angle que font les deux plans qui le délimitent, c’est la longitude que vous cherchez.

Pourquoi Greenwich ? Eh bien parce qu’il faut faire un choix. Ceci a été dit, et même répété (il convient de remercier le vieux Qfwfq pour son insistance), il y a un choix naturel d’origine (l’angle 0) pour la latitude et c’est l’équateur, mais il n’y a pas de choix naturel pour l’origine (l’angle 0) de la longitude. Si vous lisez dans un livre que des naufragés mesurent leur longitude grâce à un sextant, c’est-à-dire grâce la hauteur du soleil (ou d’une autre étoile), il faut vous inquiéter. La hauteur du soleil dit quelque chose sur la latitude. Pour connaître sa longitude, il faut aussi mesurer du temps.

Mais pourquoi Greenwich ? L’accord international qui a choisi Greenwich comme origine date de 1884 – le choix fut bien entendu politique, notons qu’il eut lieu à une période où la France était affaiblie et l’empire britannique en pleine gloire. Les Britanniques devaient, en contre partie, adopter le système métrique (dont tous les lecteurs se souviennent qu’il est lié au méridien de Paris). Depuis, Paris est à 2 degrés 20 minutes de longitude est et les Anglais continuent à mesurer en pouces et en pieds.

Tu vas dire quelque chose sur la montre de Gédéon Spilett ? Oui. Ou je l’ai déjà dit ? Sa montre était restée à l’heure de Washington. Lorsque, en mesurant la longueur des ombres d’un bâton, on sut qu’il était midi, l’heure que sa montre indiquait donna la longitude de l’île Lincoln aux naufragés. Celle par rapport à Washington. Oui, il restait à faire une addition. Ou une soustraction. C’est la même chose. Et tu vas parler de messages secrets indiquant l’emplacement d’un trésor ? Oui. Si le message date d’avant 1884, du XVIIe siècle par exemple, il y est plus que probable que la longitude y est indiquée par rapport au méridien de Paris.
Il est tard, dit Guglielmo ?
Pas tant que ça, dit Fiordiligi.
Je suis fatigué, je vais me coucher, dit Guglielmo, et il se met à fredonner.
Tu chantes quoi, demande Fiordiligi.
Longitudinalement, c’est toi que je préfère et de loin.
8 octobre 2014
(à suivre)