Michèle Audin

Index, le doigt que l’on pose sur le « vous êtes ici » du plan, celui que l’on utilise pour montrer… pour mettre à l’index ? Ou alors un index, comme dans un livre, comme dans un atlas ?
Dans l’atlas de géographie que possèdent Fiordiligi et Guglielmo, l’index comporte cent mille entrées, elles sont alignées en de multiples colonnes, tout à la fin du livre, en caractères si ténus qu’il est presque impossible de les lire.
Ici, parce que ceci n’est que métaphoriquement un livre, le rôle de l’index est joué par les balises, qui s’inscrivent à côté du texte. Le mot Lisbonne, par exemple, qui se trouve dans cette page-ci. Il suffit de cliquer sur ce mot dans la liste des balises pour voir apparaître tous les articles liés à ce mot (pourvu que l’auteur ait bien renseigné la rubrique).
– Permettez, intervient doucement le vieux Qfwfq, qui se méfie un peu des réactions violentes de Guglielmo, que je vous signale quelques incohérences. Par exemple, il me semble que vous écrivez systématiquement « île » mais « Îles ». Pouvez-vous m’expliquer ?
– Non, nous ne pouvons pas.
30 août 2014
(à suivre)

$ \Rightarrow $  glossaire

image : l’index de Jean-Baptiste…
 
PS. Il y a une légende de l’illustration dans le post-scriptum de la page images.