Michèle Audin

Deux fois dans l’année, le jour et la nuit ont exactement la même longueur. Au début du printemps, quand les jours qui rallongent croisent les nuits qui raccourcissent, puis à l’automne, et ainsi de suite.

S’il y a des équinoxes et des saisons, c’est parce que l’axe de la Terre est incliné, et là, il s’impose de dire par rapport à quoi, alors disons-le, la Terre fait le tour du soleil en un an et en suivant une courbe (qui se referme, comme ça on peut passer à l’année suivante, et est une ellipse) dessinée dans un plan (imaginaire, car il ne faut pas croire qu’il y a une sorte de table sur laquelle tout ceci se passe) et voilà, l’axe de la Terre, celui autour duquel elle tourne (car elle tourne aussi autour d’elle-même), eh bien, il n’est pas perpendiculaire à ce plan (il fait même un angle d’environ 23° avec la direction perpendiculaire).
Résultat de cette inclinaison, c’est tantôt l’hémisphère sud et tantôt l’hémisphère nord qui est plus près du soleil. Quand c’est l’hémisphère sud, c’est l’été là-bas et c’est l’hiver dans l’hémisphère nord, et il y a deux moments où le soleil ne voit pas que l’axe de la Terre est incliné (d’après moi, vous auriez dû faire un dessin depuis longtemps) et ce sont les équinoxes.

Tu vas mettre un dessin ?
Je crois que j’en ai un vieux, que j’ai déjà utilisé, mais où est -il donc ? Ah ! le voilà!…



Et quand on a compris ça, il reste encore à comprendre que ce n’est pas tout à fait vrai. Parce que l’axe de la Terre, avec ses 23° d’inclinaison, il peut encore tourner lui aussi (dans cette histoire tout le monde tourne)… ce qui fait bouger les équinoxes, et les saisons. Il y a 13 000 ans, par exemple, dans l’hémisphère nord, le printemps commençait en septembre.
*
En septembre, oui, s’écria le vieux Qfwfq, avec le début des petites brises tièdes, les bourgeons qui éclataient, les jeunes filles qui chantaient et les asperges qui croissaient,

Veronika, der Lenz ist da,

les petits oiseaux qui gazouillaient. Et octobre à Paris, les marronniers en fleurs, le charme du printemps, vous ne pouvez pas savoir. Et décembre, les fraises et les pêches que nous avions.

Die Mädchen singen tralala !

Tu vois. Il n’était pas fâché. Mais il n’avait pas grand chose à dire. Et il chante plutôt bien.

Moi c’est cette histoire de longueur du jour et de la nuit qui me gêne un peu. Je pense qu’on parle du temps pendant lequel le soleil est levé ou couché. Parce que, tu vois, il fait jour bien avant que le soleil se lève et il continue à faire jour après que le soleil soit couché. Sans parler de la longueur des couchers de soleil.
Tu penses à Bombay ?
Oui. J’aime beaucoup regarder le soleil se coucher dans la mer. Surtout avec toi.

Tu te souviens de ce roman de Jules Verne, le coup de canon qui va redresser l’axe de la Terre, comme ça il n’y aura plus de saisons.
Oui, et ça rate.
À cause d’une femme. Heureusement qu’il y a des femmes.
6 juillet 2014
(à suivre)

$ \Rightarrow $  solstice
 

PS. Il y a une légende de l’illustration dans le post-scriptum de la page images.