Michèle Audin

Parce que c’est un joli mot, comme passacaille par exemple, même si ça n’a rien à voir, et parce que ce mot à sa place dans un atlas, ce qui n’est peut-être pas le cas de passacaille, et parce que nous (comme Dorabella et ses amis) aimons les jolis mots. Celui-ci, ou plus exactement l’adjectif loxodromique qui en est tiré, qualifie une ligne qui fait le même angle avec tous les méridiens, comme le fait une droite sur un planisphère, où les méridiens sont représentés par des droites parallèles.

Ça a l’air d’être le plus court chemin d’un point à un autre : vous posez la règle sur le planisphère et vous tracez la ligne droite. Mais ça ne l’est pas.
10 octobre 2014
(à suivre)

 

PS. Il y a une légende de l’illustration dans le post-scriptum de la page images.