Michèle Audin

Les livres ont des bibliographies, des listes de références. Les atlas sont des livres. Pourtant, aucun des deux atlas utilisés par nos héros n’a de bibliographie. Les romans d’amour n’ont pas de bibliographie non plus. Ce « livre »-ci possède une bibliographie, comportant une liste de textes cités, de textes auxquels il est fait allusion ici ou là… avant et après. Car, comme les autres, l’article bibliographie arrive à sa place alphabétique. Contrairement aux autres, il est autorisé à changer pendant l’écriture des articles suivants.

Une première liste est entrée aujourd’hui, 24 avril 2014, qui est celle des livres déjà cités, qui sera enrichie quotidiennement pendant l’écriture des autres articles de l’atlas. Les livres s’y mettront à leur place alphabétique. On pourra aussi les retrouver dans les balises, à gauche des textes.

Il y a aussi une image, indicative, mais elle est déjà périmée…



Alder (Ken), Mesurer le monde, traduit de l’anglais par Martine Devillers-Argouarc’h, Flammarion (2005), Apollinaire (Guillaume), Alcools, Œuvres poétiques, La Pléiade, Gallimard (1965), Aragon (Louis), Aurélien, Gallimard (1944), La Grande gaîté, Œuvre poétique, Vol. IV, Livre Club Diderot (1974),   Les yeux d’Elsa, Œuvre poétique, Vol. IX, Livre Club Diderot (1979), Le roman inachevé (1956), Œuvre poétique, Vol. XII, Livre Club Diderot (1980), Les yeux et la mémoire, Œuvre poétique, Vol. XII, Livre Club Diderot (1980), Arasse (Daniel), On n’y voit rien, Folio Essais, Gallimard (2000), Asimov (Isaac), Fondation (1951), Audin (Michèle), Torus actions on symplectic manifolds, Birkhäuser (2004), Géométrie, Edp-Science (2006), Souvenirs sur Sofia Kovalevskaya, Calvage & Mounet (2008), Fatou, Julia, Montel, le Grand Prix des sciences mathématiques de 1918 et après… Springer (2009),Une histoire de Jacques Feldbau, Société mathématique de France (2010), Une vie brève, l’Arbalète, Gallimard (2013), Cent vingt et un jours, l’Arbalète, Gallimard (2014), Auster (Paul), La Nuit de l’oracle, Actes-Sud (2004), Balzac (Honoré de), Le Chef d’œuvre inconnu (1831), César Birotteau (1837), Baudelaire (Charles), Les Fleurs du mal, Œuvres complètes, La Pléiade, Gallimard (1975),Le Spleen de Paris, Œuvres complètes, La Pléiade, Gallimard (1975), Beaudouin (Valérie) et Garréta (Anne F), Tu te souviens, Bibliothèque oulipienne (2007), Bonzon (Paul-Jacques), Les Six compagnons, Hachette (1961), Borges (Jorge Luis), L’Aleph, traduction de R. Caillois et R.-L.-F. Durand, l’Imaginaire, Gallimard (1977), Boudjedra (Rachid), Topographie idéale pour une agression caractérisée, Denoël (1975), Calvino (Italo), Le Baron perché, Seuil (1957), Cosmicomics, Seuil (1968), Les Villes invisibles, Seuil (1974), Si par une nuit d’hiver un voyageur, Seuil (1981), Collection de sable, Seuil (1984), Carroll (Lewis), Alice au pays des merveilles, édition bilingue, traduction de Jacques Papy, Folio classique (1990), La chasse au snark, édition bilingue, traduction de Jacques Roubaud, Folio Gallimard (2010), Celaya (Gabriel), Cantos Íberos, Turner (1955), Collectif, Cartes et figures de la Terre, Centre Georges Pompidou (1980), Conan Doyle (Arthur), Sherlock Holmes, Bouquins, Laffont (1979), Diderot (Denis), Supplément au voyage de Bougainville, ou Dialogue entre A et B sur l’inconvénient d’attacher des idées morales à certaines actions physiques qui n’en comportent pas (1773), Jacques le Fataliste (1780), Döblin (Alfred), Berlin Alexanderplatz, traduction française d’Olivier Le Lay, Gallimard (2009), Dürer (Albrecht), Underweysung des messung (Geometrie), traduction, Seuil (1985), Duras (Marguerite), Les Petits chevaux de Tarquinia, Gallimard (1953), Éluard (Paul), Poésie et vérité 1942, Œuvres complètes, La Pléiade (1968), L’amour la poésie, Œuvres complètes, La Pléiade (1968), Fallada (Hans), Seul dans Berlin, traduction française, Gallimard (2004), Flaubert (Gustave), Madame Bovary (1857), Foucault (Michel), Les Mots et les choses, Gallimard (1966), Fruttero (Carlo) et Lucentini (Franco), L’amant sans domicile fixe, Seuil (1988), Gamarra (Pierre), Le Mystère de la Berlurette, La Farandole (1957), Garcia Lorca (Federico), Poema del Cante jondo, Catedra (1992), Garréta (Anne F), Sphinx, Grasset (1986), Goscinny (René), Le petit Nicolas et les copains, Folio Gallimard (1963), Goscinny (René) et Uderzo (Albert), Le Tour de Gaule d’Astérix, Dargaud (1965), Astérix en Corse, Dargaud (1973), Gracq (Julien), La Forme d’une ville, José Corti (1985), Heine (Henri), Poèmes et chants, Bibliopolis (1910), Hergé, Le Secret de la Licorne, Casterman (1943), Le trésor de Rackham le rouge, Casterman (1945), Tintin au pays de l’or noir, Casterman (1950), Hibert (David) et Cohn-Vossen (Stefan), Geometry and the imagination, Chelsea (1952), Hillairet (Jacques), Dictionnaire des rues de Paris, Minuit (1963), Homère, Odyssée (-), Hugo (Victor), Les Misérables (1862), Jouet (Jacques), Poèmes de métro, POL (2000), – (y autores varios), Poemas del metro de Medellin, Metro de Medellin (2011), Joyce (James), Ulysse, traduction d’Auguste Morel revue par Valéry Larbaud, Stuart Gilbert et l’auteur (1929), Laxness (Haldór), La Cloche d’Islande, Flammarion (1991), Leblanc (Maurice), L’Aiguille creuse (1909), Leroux (Gaston), Le Mystère de la chambre jaune (1908), Lissagaray (Prosper Olivier), Histoire de la Commune de 1871, La Découverte (2000), Lowry (Malcolm), Au-dessous du volcan, Gallimard (1947), Marx (Karl), L’idéologie allemande, Éditions sociales (1976), Melville (Hermann), Moby-Dick, La Pléiade, Gallimard (2006), Milne (Alan) & Shepard (Ernest), Winnie the Pooh (1924), Montalban (Manuel Vasquez), Marquises si vos rivages, le Sycomore (1980), Morel (Étienne), La plus mignonne des petites souris, Les albums du Père Castor, Flammarion (1960), Mozart (Wolfgang Amadeus), Cosi fan tutte, Opéra sur un livret de Lorenzo da Ponte (1789), Oulipo, Troll de tram, Bibliothèque Oulipienne (1994), Le Voyage d’hiver, Seuil (2013), Le livre d’Aliénor, Fontevraud (2014), Perec (Georges), Un homme qui dort, Denoël (1967), La Disparition, Denoël (1969),Les Revenentes, Julliard (1972), W ou le Souvenir d’enfance, Denoël (1975), La vie mode d’emploi, Hachette (1978), Je me souviens, Hachette (1978), Tentative d’épuisement d’un lieu parisien, Christian Bourgois (1982), Espèces d’espaces, Galilée (1985), Polo (Marco), Le devisement du monde, La Découverte, Maspero (1979), Prévert (Jacques), Paroles, Œuvres, La Pléiade, Gallimard (1992), Proust (Marcel), La Prisonnière, Gallimard (1922), Queneau (Raymond), Le Chiendent, Gallimard (1933),Exercices de style, Gallimard (1947),Courir les rues, Gallimard (1966), Connaissez-vous Paris ? Folio Gallimard (2011), Racine (Jean), Théâtre - Poésie, La Pléiade, Gallimard (1999),  Rimbaud (Arthur), Poésies, Œuvres complètes, La Pléiade, Gallimard (1972), Rolin (Olivier), L’invention du monde, Seuil (1993), Rosenstiehl (Agnès), Mimi Cracra, Bayard (1983), – (et Gay (Pierre)), L’alphabet fait des histoires, Folio junior, Gallimard (1984), Rosenstiehl (Pierre), Le Labyrinthe des jours ordinaires, Seuil (2013), Roubaud (Jacques), Quelque chose noir, Gallimard (1986), La Forme d’une ville change plus vite, hélas…, Gallimard (1999), Ode à la ligne 29 des autobus parisiens, Attila (2012), Ruskin (John), Les Pierres de Venise, Hermann (1983), Saint-Exupéry (Antoine de), Le Petit prince, Gallimard (1947), Saramago (José), Le Dieu manchot (Memorial do Convento), Seuil (1982), L’année de la mort de Ricardo Reis, Seuil (1984), Histoire du siège de Lisbonne, Seuil (1992), Cadernos de Lanzarote 5, Caminho (1997), Saussure (Horace Bénédict de), Premières ascensions au Mont-Blanc, La Découverte, Maspero (1979), Simon (Claude), L’Herbe, Minuit (1958),, L’Acacia, Minuit (1989), Sorrentino (Gilbert), La Folie de l’or, traduit de l’anglais par Bernard Hœpffner, Cent pages (2010), Souvestre (Pierre) et Allain (Marcel), L’Arrestation de Fantomas (1911), Stendhal, Le Rouge et le noir (1830), La Chartreuse de Parme (1839), Vie de Henry Brulard (1890), Promenades dans Rome, La Découverte, Maspero (1980), Sterne (Laurence), Vie et opinions de Tristram Shandy, gentilhomme, traduction inédite de Guy Jouvet, Tristram (2004), Le Roman politique, traduction inédite de Guy Jouvet, Tristram (2014), Stevenson (Robert Louis), L’Île au trésor, 1883, Tolstoï (Léon), Anna Karénine (1877), Verne (Jules), Voyage au centre de la Terre, Hetzel (1864), Les Enfants du capitaine Grant, Hetzel (1868), Aventures de trois Russes et de trois Anglais dans l’Afrique australe, Hetzel (1872), Le Pays des fourrures, Hetzel (1873), Le Tour du monde en quatre vingts jours, Hetzel (1873), L’Île mystérieuse, Hetzel (1874), Michel Strogoff, Hetzel (1876),La Jangada, Hetzel (1881), Kéraban le tétu, Hetzel (1883), L’Étoile du sud (d’après Paschal Grousset), Hetzel (1884), Mathias Sandorf, Hetzel (1885), Sans dessus dessous, Hetzel (1889), Le Testament d’un excentrique, Hetzel (1900), Vilar (Jean-François), C’est toujours les autres qui meurent, Fayard (1982), Voltaire, Candide ou l’optimisme (1759), Wittig (Monique), L’opoponax, Minuit (1964), Wittig (Monique) et Zeig (Sande), Brouillon pour un dictionnaire des amantes, avec une préface d’Anne F Garréta, Les cahiers rouges, Grasset, (2011), Wolf (Christa), Le ciel partagé, traduction française, Les éditeurs français réunis (1963), Wood (Denis), Everything sings, maps for a narrative atlas, Siglio (2010), Zola (Émile), Pot-Bouille, Bouquins (1882)
24 avril 2014
et après
(à suivre)

$ \Rightarrow $  contraintes, légumes, références