jeu

Michèle Audin

Écrire « un atlas est un jeu de cartes » serait commettre un jeu de mots. Ce qui ne nous empêchera pas de consacrer un article au mot « jeu ». Même sans jeu de mots, le jeu va avec les cartes. Le jeu de l’oie a déjà été mentionné et ses potentialités atlas-iennes aussi. Un autre jeu qui pourrait être évoqué est le jeu de fléchettes, lancer une fléchette sur une carte murale étant une classique façon littéraire de choisir une destination.

Mais je ne vois aucun exemple précis à citer.
Je suis contente que tu le dises, ça nous évitera une intervention du vieux Qfwfq.
Tu vois, il t’énerve, toi aussi.
Non, pas du tout, mais je sais que ça te fâche.

Il aurait pu y avoir un article « jangada ». Dans lequel on aurait parlé de l’Amazone, de codes et de messages secrets. Renvoyons les lecteurs à la littérature spécialisée.
3 septembre 2014
(à suivre)

$ \Rightarrow $  excentrique
 

PS. Il y a une légende de l’illustration dans le post-scriptum de la page images.