Michèle Audin

Comme les méridiens et souvent de façon indissociable d’eux, le mètre a déjà été nommé et même défini dans ce texte. Sa définition moderne, 299 792 458 (deux cent quatre vingt dix neuf millions sept cent quatre vingt douze mille quatre cent cinquante-huit fois, votre banquier vous le dira, il faut aussi écrire la somme en lettres) la distance que parcourt la lumière en une seconde (il restera à définir la seconde mais est-ce bien le lieu de le faire ?) a remplacé celle plus terre-à-Terre de quarante millionième (en chiffres 40 000 000e) partie du méridien terrestre (il resterait à calculer en combien de temps la lumière parcourt « le méridien terrestre », en admettant qu’elle veuille en parcourir un, comme Fiordiligi l’a fait à Paris, mais jusqu’au bout, si l’on ose dire, car un méridien n’a pas de bout, et cette nouvelle digression est hors-sujet, comme le sont la plupart des digressions d’ailleurs, puisque, en effectuant ce calcul, vous simplifieriez par « mètre » et alors, le rapport avec cet article, je vous le demande ?).

Un résumé du changement d’attitude que révèle ce changement de définition pourrait bien être, puisque Paris a été mentionnée, le fait qu’on ne va plus contrôler ses mètres en les comparant au mètre-étalon. Nous ne parlons pas ici du mètre-étalon en platine iridié qui était conservé, du temps de la jeunesse de certains de nos lecteurs, dans le pavillon de Breteuil à Sèvres (une nouvelle digression nous entraînerait à discuter les mots pavillon de Breteuil et à nous interroger sur l’existence dudit pavillon) mais d’un mètre-étalon plus roturier puisqu’en simple laiton, mais plus ancien puisque datant de 1796 et qui se trouve, lui, rue de Vaugirard (à Paris, donc, et comme cette rue est réputée la plus longue de Paris, précisons qu’il se trouve près du début (oui, le mot début  a un sens, pensez à la numérotation) de cette rue et du jardin du Luxembourg), depuis cette date (dont on notera qu’elle est antérieure, non pas au début mais à la fin de la mesure de l’arc de méridien par Delambre et Méchain, ce qui pourrait nous amener à nous poser des questions sur la précision de ce mètre-étalon en laiton). Les lecteurs les plus attentifs auront remarqué que ceci le met aussi à proximité immédiate du méridien (de Paris) même si pas exactement dessus.

Sait-on encore que ce mètre-là existe ?

29 octobre 2014
(à suivre)

$ \Rightarrow $  méridien, seconde, Sterne
 

PS. Il y a une légende de l’illustration dans le post-scriptum de la page images.