Michèle Audin

Stadtplan Mainz est une feuille A4 imprimée en vert sur blanc, à regarder en position « paysage », ce qui veut dire que le grand côté du rectangle est horizontal mais ne veut pas dire qu’on y voit le paysage. Et en effet, de paysage il n’y a pas – mais des rues blanches sur ce fond vert qui inclut indifféremment les immeubles, les jardins, le Rhin – pas d’échelle ni de rose des vents (mais une flèche indique le sens dans lequel coule le fleuve et il y a une date, 12/2011) – pas de listes de rues mais une liste d’hôtels – un trait au stylo bleu permet de se rendre du parking Bücherei à l’université – au verso, Umlandplan Mainz, une carte d’accès.

 

Pourquoi ne pas écrire Mayence ? On dit Mainz maintenant, je crois. Mais comment rimer

Elle avait des yeux de faïence
Et travaillait avec vaillance
Pour un artilleur de … ??

16 octobre 2014
(à suivre)

$ \Rightarrow $  langue
 


PS. Il y a une légende de l’illustration dans le post-scriptum de la page images.